Fourni par: Uwe Niklas/Tourismus Nürnberg
Le parc de Bürgermeistergarten

Le parc de Bürgermeistergarten

Traversez les magnifiques jardins de ce parc idyllique où le silence est seulement ininterrompu par le chant des oiseaux et le grésillement des sauterelles. C'est également le seul endroit où le public a accès au mur du château. Les jardins ont cette atmosphère de conte de fées presque comme s'ils avaient été ensorcelés. Des portes en pierre, des statues, des bancs et des escaliers bordent le chemin sinueux. Depuis la galerie de pierre, vous aurez une vue imprenable sur la place Tiergärtnertorplatz et l'ancienne maison d'Albrecht Dürer.
Plus d'informations
Jardins des Hespérides

Jardins des Hespérides

Au Moyen Âge, les jardins des Hespérides de Nuremberg furent installés à l’extérieur des remparts de la ville, dans le quartier Saint-Jean. Aujourd'hui, il est encore possible d'y contempler un grand nombre de statues et de fontaines dans ces jardins publics, donnant ainsi aux visiteurs une idée de la culture des jardins du XVIIe et du XVIIIe siècles. Faites une pause au petit café nostalgique avant de continuer votre visite avec le célèbre cimetière Saint-Jean, un lieu incontournable lors de votre séjour à Nuremberg à ne surtout pas manquer!
Plus d'informations
Tiergärtnertorplatz

Tiergärtnertorplatz

À seulement quelques mètres du château impérial, la place de Tiergärtnertorplatz est l'endroit idéal pour se détendre tout en admirant la vue sur la vieille ville historique de Nuremberg. En été plus particulièrement, les gens s'y retrouvent pour boire un verre ou discuter autour d'un café. Grâce à son excellent emplacement, près du château impérial et de l'ancienne maison d'Albrecht Dürer, ainsi que par son cadre de maisons typiques de la région, cette place est devenue un lieu unique à Nuremberg!
Plus d'informations
Les cachots sous l’Hôtel de Ville

Les cachots sous l’Hôtel de Ville

À quelques pas seulement de la place du marché, sous le magnifique hôtel de ville construit à l'âge d'or de Nuremberg, se trouvent des caves qui furent utilisées par le passé comme cachots. Elles ont été construites dès le XIVe siècle mais ne ressemblaient en rien à nos prisons d'aujourd'hui car leur fonction principale était d'y envoyer les prisonniers en attente de jugement et les criminels reconnus coupables pour y purger leur peine.
Plus d'informations
Quartier GoHo

Quartier GoHo

Pour tout épicurien qui se respecte, il ne peut y avoir de vie sans culture et sans cuisine. Dans le quartier de Gostenhof, autrement appelé GoHo, les artistes se sentiront comme chez eux. Parcourez les boutiques vintage, découvrez l’atelier de vélo ainsi que l'extravagante boutique de design et rencontrez le sympathique opticien. Ce quartier branché, situé juste à côté du centre-ville de Nuremberg, reste rempli de mystères. C'est un lieu incontournable pour tous ceux à la recherche de perles rares hors des zones touristiques.
Plus d'informations
Ancienne réserve de vin

Ancienne réserve de vin

Ce bâtiment fut construit en 1446-1448 pour accueillir les lépreux qui étaient autorisés à rentrer dans la ville pour Pâques, période durant laquelle ils recevaient de la nourriture, des vêtements et des soins médicaux. Après 1571, l'immeuble a été utilisé pour entreposer des tonneaux de vin, d'où son nom actuel. Il a ensuite servi d'hospice, de refuge et d’hébergement pour les familles les plus démunies. En 1950, il a été transformé en logement étudiant, ce qui lui a complètement retiré sa fonction première. Tout près de ce lieu, se trouvent le pont des Chaînes, le premier pont suspendu en fer qui ne fut jamais créé, ainsi que le pont du Pendu, sorte de passerelle en bois datant de 1457. Entre le XVIe et le XIXe siècles, le célèbre pendu de Nuremberg habita dans la tour au-dessus de la passerelle surplombant la rivière Pegnitz.
Plus d'informations
La rue des tanneurs

La rue des tanneurs

La rue des tanneurs (Weißgerbergasse) regroupe le plus grand nombre d'anciennes maisons d'artisans de Nuremberg. Les maisons traditionnelles à colombages, souvent dotées de leurs propres puits et d’un petit jardin, témoignent de la richesse de l’art du cuir qui fut particulièrement important au cours des siècles derniers. À la place des tanneurs du Moyen Âge, Weißgerbergasse est aujourd'hui rempli de cafés, de bars, de petites boutiques et d'ateliers d'artisanat.
Plus d'informations
Voir Lieux Uniques sur la carte