Fourni par: Stad Gent/Visit Gent
Pro­me­nades au charme aty­pique

Pro­me­nades au charme aty­pique

Commencez votre séjour par le "kuip" ("cuvette" en néerlandais), le centre historique de Gand. Au cours de cette promenade d’environ deux heures, imprégnez-vous de l’atmosphère mystique, flânez jusqu’au Château des Comtes, sur le Graslei et le Korenlei, et admirez les trois célèbres tours de la ville. Découvrez l’architecture moderne de la Halle Municipale et le charme rustique du Patershol, un vieux quartier aux rues médiévales bordées de petits restaurants. Faites comme les gantois, profitez de la vie.
Plus d'informations
La Grande Bou­che­rie

La Grande Bou­che­rie

La Flandre orientale possède plus de 175 spécialités régionales. Et à Gand, elles sont toutes rassemblées sous un même toit! La Grande Boucherie abrite le Centre de promotion des produits du terroir de Flandre orientale. Vous y trouverez tous les produits du terroir, individuellement ou dans un panier que vous pouvez bien entendu composer vous-même. S’il vous tarde de goûter ces produits, réservez d’ores et déjà une table dans le restaurant de l’établissement et dégustez sur place les spécialités régionales. À l’origine, la Boucherie était un marché couvert. Ces halles du XVème siècle étaient autrefois un lieu central où la viande était contrôlée et puis vendue, notamment parce qu’il était interdit, au Moyen Âge, de la vendre à domicile. Sous cette superbe charpente ouverte, de délicieux jambons Ganda sèchent désormais. Ils continuent d’être salés et séchés de manière artisanale, dans le respect des traditions ancestrales. C’est le moment de vous faire tout petit, car, à côté de la Grande Boucherie, vous trouverez le plus petit café de Gand: "’t Galgenhuisje". Ce bar minuscule et animé était autrefois la maison du boudin, dans laquelle on pouvait s’y procurer des tripes, qui n’étaient pas vendues dans les halles pour des raisons d’hygiène. L’établissement est très vite bondé, mais rassurez-vous: sa terrasse chauffée en hiver est plutôt spacieuse.
Plus d'informations
Pater­shol, maison la gas­tro­no­mie gan­toise

Pater­shol, maison la gas­tro­no­mie gan­toise

Ce coin de Gand au charme unique est en quelque sorte une ville dans la ville. Oubliez où vous êtes et imprégnez-vous de l’atmosphère médiévale de ce quartier. Retracez de manière ludique l’histoire séculaire de cette superbe partie de la ville. Ressentez la nostalgie des traditions d’autrefois. Admirez les perles architecturales et artistiques. Et déambulez dans les rues pittoresques du Patershol, bordées de petits restaurants, de cafés et de bars populaires. Si Gand a de quoi ravir les amateurs de bonne chère, ce quartier est littéralement la cerise sur le gâteau. Dans les rues du Patershol, les restaurants se succèdent et vous invitent à un tour du monde culinaire: du Japon à l’Indonésie, en passant par la Turquie, l’Italie et l’Espagne, sans oublier la cuisine flamande des grands-mères gantoises. Que vous cherchiez un endroit tendance, romantique, chic ou un peu décalé, soyez sans crainte: vous trouverez ici votre bonheur. À l’ombre du Château des Comtes, vivent et travaillent les gantois. La vie quotidienne des habitants suit son cours en toute simplicité. Leur porte est toujours ouverte. Les enfants jouent dans la rue. Le Patershol est plus qu’une simple attraction touristique: c’est avant tout un quartier résidentiel. Son comité des fêtes veille au respect des traditions, conférant à ces anciennes rues médiévales une valeur historique unique. Déambulez dans les ruelles étroites et imprégnez-vous de l’âme populaire du Patershol.
Plus d'informations
Le Musée de la Ville de Gand (STAM)

Le Musée de la Ville de Gand (STAM)

Avec sa modernité marquée sur fond d’histoire, le STAM est la première étape idéale de votre séjour culturel à Gand. Cette ville est intemporelle, comme en témoigne le moderne Musée de la Ville de Gand, formé par l’abbaye du XIVème, le monastère du XVIIème et la nouvelle construction du XXIème siècle. Le STAM conte l’histoire de Gand du Moyen Âge à nos jours à travers de collections inspirantes et de supports multimédias interactifs. Le passé, le présent et l’avenir de la ville y sont présentés de façon claire et captivante, de la cité médiévale à l’actuelle ville de savoir et de culture. La pièce maîtresse du STAM est la photo aérienne de Gand: 300 m² sur lesquels vous pourrez vous promener. Découvrez Gand en détail et à travers quatre siècles d’histoire grâce à l’application multimédia du musée. "Zichten op Gent" présente une vue de la ville en 1534, des plans de 1614 et 1912 et une photo aérienne actuelle.
Plus d'informations
Abbaye Saint-Pierre

Abbaye Saint-Pierre

Cette abbaye bénédictine fut fondée au VIIème siècle par Saint Amand, qui se trouvait ainsi aux fonts baptismaux de la ville. Aux XIVème et XVème siècles, elle devint un véritable village abbatial avec des fermes, des jardins, des maisons et des terres agricoles. L’abbaye devait sa prospérité aux privilèges qu’elle avait négociés et aux impôts qu’elle pouvait percevoir sur ses terres, qui s’étendaient alors jusqu’au port intérieur de Gand. Jean-François Alison, un "moine virtuel", vous propose une intrigante visite guidée virtuelle de l’abbaye. Au fil de 17 épisodes, il vous entraînera dans une quête mystérieuse et exaltante à la recherche du meurtrier de son jeune ami. Il vous fera pénétrer dans des pièces dont vous n’auriez jamais poussé la porte sans lui: le réfectoire médiéval, l’église majestueuse, le sublime jardin et les greniers sans fin, … Entre ciel et terre, Alison vous mènera de surprise en surprise. Une aventure trépidante, y compris pour les enfants. Jetez déjà un coup d'œil virtuel à l'abbaye Saint-Pierre. Le jardin de l’abbaye est sans aucun doute un des lieux les plus populaires de la ville, surtout parmi les étudiants gantois, qui adorent s’y détendre ou potasser lorsqu’il fait beau. Un endroit à ne surtout pas manquer pendant votre "citytrip"! De plus, le magnifique jardin, son vignoble et ses ruines constituent un véritable écrin de verdure en ville. Par ailleurs, l’abbaye Saint-Pierre accueille chaque année de prestigieuses expositions au rayonnement international. Venez admirer l’authentique réfectoire médiéval. La visite du rez-de-chaussée de l’abbaye est gratuite et comprend les couloirs, la cour intérieure, l’exposition permanente "Entre Ciel & Terre" et le jardin de l’abbaye.
Plus d'informations
Citadelpark

Citadelpark

Le Citadelpark est situé sur une crête entre l’Escaut et la Lys. Ce parc municipal a été aménagé en 1875 à l’endroit où se trouvait auparavant la citadelle hollandaise de Gand, construite entre 1819 et 1831. Cette citadelle, une des plus imposantes et modernes d’Europe à l’époque, servit ensuite de caserne d’infanterie et puis d’artillerie. Elle est restée active jusqu’en 1870. Aujourd’hui, vous pouvez encore profiter de la richesse botanique de ce parc grâce aux écriteaux qui garnissent, depuis 2005, tous les arbres extraordinaires. Les amoureux des bêtes pourront également promener ici les amis animaux, tandis que vos têtes blondes pourront se défouler dans la plaine de jeux réservée aux enfants jusqu’à 10 ans. Lorsque le soleil pointe le bout du nez, cet endroit est pris d’assaut par les pique-niqueurs gantois et les étudiants en quête de détente. Profitez bien!
Plus d'informations
De Krook

De Krook

Ce chef-d’œuvre architectural est un lieu de rencontre unique pour les habitants, les étudiants et les visiteurs. Vous pouvez y rencontrer d’autres personnes, vous cultiver, boire un verre ou découvrir des innovations et technologies comme l’impression 3D et la réalité virtuelle. Outre à tisser des liens entre les gens, il relie le Centre Historique au Quartier des Arts. Plusieurs organismes collaborent sur le site et y proposent des services. Ils ont été baptisés "les résidents du Krook". Outre la bibliothèque communale, De Krook accueille Imec (le Centre de Recherche Flamand en Nanoélectronique et Technologies Numériques) et UGent. Le bâtiment comprend également un espace polyvalent, une salle d’étude et un café-lecture. L’édifice monumental, qui bénéficie d’une intégration artistique de l’artiste Michaël Borremans, a été conçu par le bureau d’architecte gantois Coussée & Goris architecten et leur partenaire TV RCR Aranda Pigem Vilalta Arquitectes. Ce bureau d’architecte espagnol a reçu, cette année, le prix Pritzker, la plus haute récompense internationale dans le domaine de l’architecture.
Plus d'informations
Le Château des Comtes

Le Château des Comtes

Votre weekend à Gand ne serait pas complet sans une visite du mystique Château des Comtes. Ce lieu très touristique est une forteresse dont le passé mouvementé est étroitement lié à l’histoire politique et sociale complexe et souvent tourmentée de la ville. Il s’agit du seul château fort médiéval en Flandre dont le système de défense est encore à peu près intact. Votre visite au Château des Comtes vous donnera un aperçu de la culture chevaleresque du XIIème siècle. Le corps de garde, les remparts, le donjon, la résidence des comtes et les écuries sont accessibles aux visiteurs. Montez le grand escalier en colimaçon qui mène au Musée de la Justice, au dernier étage du Château: vous y trouverez une collection unique d’instruments de torture et d'armes. Le Château des Comtes accueille également de très nombreux événements, activités culturelles et fêtes, notamment pendant les Fêtes de Gand. En outre, de très nombreux Gantois s’y marient. Le Château avait été pris d’assaut par des étudiants rebelles en 1949. Explorez-le et découvrez le récit de la célèbre "Prise du Château des Comtes". Remontez le temps entre les murs de cette imposante forteresse, dont l'histoire remonte à l’occupation romaine, époque où une colonie occupait déjà une dune de sable au bord de la Lys. Au Moyen Âge, après une brève période de pillage par les Vikings, les Comtes de Flandre transformèrent l’ancienne fortification en bois en érigeant un donjon entouré d’un rempart en moellons pourvu de 24 tours. Avec son architecture militaire, l’imposant édifice incarnait alors le pouvoir des comtes dans une ville agitée. Philippe d’Alsace voulait que tout le monde sache qui était le chef. Selon une inscription en latin gravée au-dessus de l’entrée principale, le comte Philippe (1168-1191) construisit ce château en 1180. On imagine aisément le sentiment de richesse et de puissance qu’il devait ressentir dans son château fort quand on grimpe au sommet du donjon, entre les remparts, et que l’on contemple la vibrante ville de Gand. Pendant votre séjour, vous serez fasciné par l’histoire tumultueuse du Château des Comtes. À la fin du XVIIIème siècle, le Château est vendu à des particuliers puis transformé en complexe industriel. En 1807, cette forteresse au cœur de Gand abrite une fabrique de coton et ses dépendances servent de logement rudimentaire à une cinquantaine de familles d’ouvriers. Après le départ de l’entreprise et de ses travailleurs, le Château, dans un état de délabrement total, est bon pour la casse. À ce stade, le Château des Comtes incarne aux yeux des gantois l’abus de pouvoir, l’oppression féodale, des méthodes de torture abominables et le fanatisme de l’Inquisition. Sa restauration offrira à la forteresse un sens nouveau et une renommée mondiale en tant que principale attraction touristique de la ville, notamment grâce à l’Exposition universelle de 1913 à Gand. Envie d’en savoir plus sur l’histoire de la ville? C’est ici que vous devez vous rendre.
Plus d'informations
Le Marché aux Fleurs Kouter

Le Marché aux Fleurs Kouter

S’aventurer sur le Kouter le dimanche matin, c’est flâner sur le Marché aux Fleurs. Sirotez un verre de vin blanc en dégustant quelques huîtres et profitez bien du moment. Et pourquoi pas, asseyez-vous dans un des petits restaurants du quartier pour un bon déjeuner. Un programme testé et approuvé par les gantois! Inutile d’attendre les beaux jours: sur le marché aux fleurs du Kouter, on trouve des fleurs toute l’année. Si vous en avez l’occasion, on vous conseille malgré tout d’y faire un tour au printemps, dans un dimanche matin ensoleillé. Humez l’air tiède du printemps, admirez les couleurs vibrantes et profitez des airs joués, si vous avez de la chance, par une fanfare sur le kiosque central. C’est ce qui s’appelle la belle vie. Sur le coup de onze heures, les bons vivants se réunissent autour du Blauwe Kiosk: dans ce monument, transformé en apéro-bar, on sert aux gastronomes un verre de cava, des huîtres fraîches et autres amuse-bouche. Cet ancien kiosque à journaux hexagonal s’est installé sur le Kouter en 1885, tout comme 38 autres kiosques répartis dans le centre-ville de Gand. Celui-ci, dernier survivant de son espèce, s’est reconverti en bar à ciel ouvert en 1990. Mais le Kouter ne se résume pas à la rêverie, aux fleurs et au vin: il séduira également les amateurs de musique en tout genre. L’Opera Gent du XIXème siècle et la salle de concert De Handelsbeurs vous offrent un aperçu complet de la scène musicale: de la pop au rock en passant par la musique ethnique, le jazz, l’opéra et la musique classique. Parcourir la totalité de la programmation musicale est quasi impossible, mais soyez-en sûr: il règne, sur le Kouter, un amour inconditionnel de la musique. Le Kouter est aussi le point de départ idéal pour un marathon shopping tout au long de la Veldstraat.
Plus d'informations
Gand en bateau

Gand en bateau

Que vous ayez le pied marin ou non, visiter Gand au fil de l’eau offre un charmant aperçu de la ville. Prenez donc le large pendant votre "city break". Différentes balades sont organisées sur les eaux gantoises. Voguez vers le passé, plongez dans la ville de Charles Quint et découvrez ses recoins cachés. Pas mal d'armateurs vous proposent d’agréables voyages sur les eaux gantoises. Les visites classiques ont lieu chaque jour. Pour les balades thématiques en groupe, contactez plutôt l’un d’entre eux à l’avance. Le capitaine commente la visite dans plusieurs langues. Gand possède aussi un bateau-tram, qui fait le tour de la ville en boucle tout au long du weekend. Montez à l’un des arrêts: c'est gratuit avec la CityCard!
Plus d'informations
Gent­brugse Meer­sen

Gent­brugse Meer­sen

Le Gentbrugse Meersen est une réserve naturelle en plein développement. Vous pouvez y faire du sport, jouer, jardiner et pique-niquer. En vous baladant dans les bois, vous longerez des plans d’eau où les oiseaux aquatiques se sentent comme chez eux. Une portion de nature sauvage à une encablure de la ville. Le "sentier pieds nus" est un sentier de 1 km qui n’a pas été aménagé de manière artificielle. Il consiste en une surface naturelle et évolue avec le temps et les saisons. Un plaisir pour les pieds!
Plus d'informations
S.M.A.K. : l’art contem­po­rain à Gand

S.M.A.K. : l’art contem­po­rain à Gand

Les amateurs d’art contemporain ne manqueront pas de visiter le S.M.A.K. pendant leur voyage à Gand. Le Musée municipal d’Art contemporain (ou S.M.A.K.) a été créé en 1999 et fait face au MSK dans un ancien casino. La ville de Gand est unique, et son musée d’art contemporain ne l’est pas moins. Sa collection est considérée comme la plus importante collection d’art contemporain en Flandre, comptant des chefs-d’œuvre nationaux et internationaux. Tous les quatre mois, le musée expose une sélection de ces œuvres qui partagent l’affiche avec des expositions originales et souvent audacieuses. Pour échanger toutes vos impressions, n’hésitez pas à faire une halte au S.M.A.K. café après la visite. Bon à savoir: ne manquez pas la sculpture de Jan Fabre sur le toit. Le corps de l’homme qui mesure les nuages ("De man die de wolken meet") a été modelé à l’image de celui de Fabre lui-même, tandis que son visage est celui de son frère décédé. Sous la conduite inspirée du conservateur et pape de l’art, le renommé Jan Hoet, l’ancien "département d’Art contemporain" du MSK a obtenu son propre musée. La collection permanente compte en son sein des chefs-d’œuvre nationaux et internationaux d’artistes issus des mouvements Cobra, pop art, minimalisme, art conceptuel et arte povera. Des artistes qui font désormais partie du gratin mondial.
Plus d'informations
Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK)

Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK)

La force du Musée des Beaux-Arts (MSK), l’un des plus anciens musées de Belgique, réside dans la diversité de sa collection pour le moins remarquable. Grands maîtres et modernistes n’avaient encore jamais été aussi bien assortis que sur les murs de ce bâtiment iconique. À la fin du XVIIIème siècle, Gand, sous administration française, se vit confisquer de nombreuses collections artistiques. Une partie d’entre elles se trouveraient encore au Louvre, à Paris. Rebelle, Gand n’a cependant pas baissé les bras et s’est progressivement constitué une collection permanente, pour laquelle elle a longtemps cherché l’emplacement idéal. Elle l’a trouvé dans ce bâtiment de l’architecte Van Rysselberghe dans le Citadelpark. Ce véritable temple de l’art offre une sensation incroyable d’espace et une lumière abondante. La collection, qui s’étend de Jeroen Bosch à Magritte en passant par Rubens, n’a jamais été aussi bien exposée qu’aujourd’hui et couvre une incroyable diversité de peintures, illustrations, dessins, croquis et tapisseries murales, du Moyen Âge au XXème siècle. Un auditoire, une bibliothèque, un atelier pour enfants et un café-restaurant font du MSK un complexe multifonctionnel dans l’air du temps, où vous passerez des heures inoubliables, assailli par tant de beauté.
Plus d'informations
Opera Gent

Opera Gent

Théâtre musical, concerts et récitals. Les riches industriels gantois ont encouragé, pendant la première moitié du XIXème siècle, la construction d'un nouvel opéra luxueux. Cet édifice devait illustrer leur richesse tout juste acquise et ils n'ont donc pas lésiné. Dans la splendide salle de spectacle en fer à cheval, il était tout aussi important de voir que d'être vu. L'impressionnant lustre est une attraction en soi, tout comme les trois salons, ensemble longs de 90 mètres.
Plus d'informations
Voir sur la carte