Fourni par: Stad Gent/Visit Gent
The Adoration of The Mystic Lamb

The Adoration of The Mystic Lamb

S’il y a un chef-d’œuvre à voir à tout prix, c’est cet exceptionnel retable des frères Van Eyck, considéré comme le chef-d’œuvre absolu de la peinture médiévale, émaillé de quelques détails stupéfiants. Il a survécu aux iconoclastes, il est tombé aux mains françaises sous Napoléon et a été confisqué par l’Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale. Le panneau des "Juges intègres", volé en 1934, est toujours porté disparu.
Plus d'informations
Abbaye Saint-Pierre

Abbaye Saint-Pierre

Cette abbaye bénédictine fut fondée au VIIème siècle par Saint Amand, qui se trouvait ainsi aux fonts baptismaux de la ville. Aux XIVème et XVème siècles, elle devint un véritable village abbatial avec des fermes, des jardins, des maisons et des terres agricoles. L’abbaye devait sa prospérité aux privilèges qu’elle avait négociés et aux impôts qu’elle pouvait percevoir sur ses terres, qui s’étendaient alors jusqu’au port intérieur de Gand. Jean-François Alison, un "moine virtuel", vous propose une intrigante visite guidée virtuelle de l’abbaye. Au fil de 17 épisodes, il vous entraînera dans une quête mystérieuse et exaltante à la recherche du meurtrier de son jeune ami. Il vous fera pénétrer dans des pièces dont vous n’auriez jamais poussé la porte sans lui: le réfectoire médiéval, l’église majestueuse, le sublime jardin et les greniers sans fin, … Entre ciel et terre, Alison vous mènera de surprise en surprise. Une aventure trépidante, y compris pour les enfants. Jetez déjà un coup d'œil virtuel à l'abbaye Saint-Pierre. Le jardin de l’abbaye est sans aucun doute un des lieux les plus populaires de la ville, surtout parmi les étudiants gantois, qui adorent s’y détendre ou potasser lorsqu’il fait beau. Un endroit à ne surtout pas manquer pendant votre "citytrip"! De plus, le magnifique jardin, son vignoble et ses ruines constituent un véritable écrin de verdure en ville. Par ailleurs, l’abbaye Saint-Pierre accueille chaque année de prestigieuses expositions au rayonnement international. Venez admirer l’authentique réfectoire médiéval. La visite du rez-de-chaussée de l’abbaye est gratuite et comprend les couloirs, la cour intérieure, l’exposition permanente "Entre Ciel & Terre" et le jardin de l’abbaye.
Plus d'informations
Gand en bateau

Gand en bateau

Que vous ayez le pied marin ou non, visiter Gand au fil de l’eau offre un charmant aperçu de la ville. Prenez donc le large pendant votre "city break". Différentes balades sont organisées sur les eaux gantoises. Voguez vers le passé, plongez dans la ville de Charles Quint et découvrez ses recoins cachés. Pas mal d'armateurs vous proposent d’agréables voyages sur les eaux gantoises. Les visites classiques ont lieu chaque jour. Pour les balades thématiques en groupe, contactez plutôt l’un d’entre eux à l’avance. Le capitaine commente la visite dans plusieurs langues. Compagnies de bateaux: - Rederij Dewaele (départ: "Green boat house Korenlei") - Gent Watertoerist (départ: Graslei) - Rederij De Gentenaer (départ: Groentenmarkt/ Vleeshuisbrug)
Plus d'informations
S.M.A.K. : l'art contem­po­rain à Gand

S.M.A.K. : l'art contem­po­rain à Gand

Les amateurs d’art contemporain ne manqueront pas de visiter le S.M.A.K. pendant leur voyage à Gand. Le Musée municipal d’Art contemporain (ou S.M.A.K.) a été créé en 1999 et fait face au MSK dans un ancien casino. La ville de Gand est unique, et son musée d’art contemporain ne l’est pas moins. Sa collection est considérée comme la plus importante collection d’art contemporain en Flandre, comptant des chefs-d’œuvre nationaux et internationaux. Tous les quatre mois, le musée expose une sélection de ces œuvres qui partagent l’affiche avec des expositions originales et souvent audacieuses. Pour échanger toutes vos impressions, n’hésitez pas à faire une halte au S.M.A.K. café après la visite. Bon à savoir: ne manquez pas la sculpture de Jan Fabre sur le toit. Le corps de l’homme qui mesure les nuages ("De man die de wolken meet") a été modelé à l’image de celui de Fabre lui-même, tandis que son visage est celui de son frère décédé. Sous la conduite inspirée du conservateur et pape de l’art, le renommé Jan Hoet, l’ancien "département d’Art contemporain" du MSK a obtenu son propre musée. La collection permanente compte en son sein des chefs-d’œuvre nationaux et internationaux d’artistes issus des mouvements Cobra, pop art, minimalisme, art conceptuel et arte povera. Des artistes qui font désormais partie du gratin mondial.
Plus d'informations
Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK)

Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK)

La force du Musée des Beaux-Arts (MSK), l’un des plus anciens musées de Belgique, réside dans la diversité de sa collection pour le moins remarquable. Grands maîtres et modernistes n’avaient encore jamais été aussi bien assortis que sur les murs de ce bâtiment iconique. À la fin du XVIIIème siècle, Gand, sous administration française, se vit confisquer de nombreuses collections artistiques. Une partie d’entre elles se trouveraient encore au Louvre, à Paris. Rebelle, Gand n’a cependant pas baissé les bras et s’est progressivement constitué une collection permanente, pour laquelle elle a longtemps cherché l’emplacement idéal. Elle l’a trouvé dans ce bâtiment de l’architecte Van Rysselberghe dans le Citadelpark. Ce véritable temple de l’art offre une sensation incroyable d’espace et une lumière abondante. La collection, qui s’étend de Jeroen Bosch à Magritte en passant par Rubens, n’a jamais été aussi bien exposée qu’aujourd’hui et couvre une incroyable diversité de peintures, illustrations, dessins, croquis et tapisseries murales, du Moyen Âge au XXème siècle. Un auditoire, une bibliothèque, un atelier pour enfants et un café-restaurant font du MSK un complexe multifonctionnel dans l’air du temps, où vous passerez des heures inoubliables, assailli par tant de beauté.
Plus d'informations
Musée de l'Industrie

Musée de l'Industrie

Gand est fière de son passé industriel. Le Musée de l'Industrie est donc un lieu prisé par de nombreux gantois et une attraction touristique qui mérite sa place dans votre programme du weekend. Au Moyen Âge, la réputation de la draperie gantoise dépassait de loin nos frontières, mais bon nombre de témoignages des première et deuxième révolutions industrielles ont été détruits à partir des années 1970. L’administration de la ville de Gand s’est efforcée de conserver les machines et objets de cette époque. Gand est la première ville dans laquelle la révolution industrielle, venue tout droit du Royaume-Uni, a éclaté à la fin du XVIIIème siècle. Le gouvernement britannique, qui redoutait terriblement l’espionnage, entendait protéger son avantage technologique en interdisant l’exportation de machines. Mais c’était sans compter sur Lieven Bauwens, entrepreneur des Pays-Bas méridionaux, qui exportera secrètement les pièces d’une "Mule Jenny" dans des sacs de café et de farine en 1798. La "Mule Jenny" ou "Spinning Mule" est une machine à filer que l’on admire aujourd’hui encore au Musée de l'Industrie, à Gand. Le Musée de l'Industrie a pris ses quartiers dans une ancienne filature de coton et offre un éclairage unique sur les changements technologiques qui ont bouleversé notre société au cours des 250 dernières années. Grimpez jusqu’au dernier étage de ce bâtiment transparent pour profiter d’une vue magnifique sur la ville. Si vous passez le weekend à Gand avec vos enfants, le Musée de l'Industrie est le musée idéal à visiter en famille. Explorez-le ensemble. Les petits s’en donneront à cœur joie grâce au jeu "Op stap met Emma en Emiel": ils apprendront tout en jouant comment les ouvriers et leur famille vivaient autrefois. Après la visite, beaucoup s’enthousiasment encore sur le lit de paille qu’ils ont découvert, l’éclairage, les échantillons de tissu, les photos, le savon, … Enfin, les jeux "Zakje vol verrassingen" et "KidKastKraak" permettront aux enfants de 6 à 12 ans de faire connaissance avec le musée et la collection. Du plaisir pour toute la famille! Vos enfants vous ont fait mordre la poussière pendant l’un des jeux du musée? Venez donc vous consoler au Bar Mitte, le café du Musée de l'Industrie, un espace créatif qui propose une carte alléchante et une superbe terrasse avec vue sur le jardin du musée.
Plus d'informations
Design Museum Gent

Design Museum Gent

Si vous avez un faible pour le design, vous allez adorer le Design museum Gent. Derrière la somptueuse façade du XVIIIème siècle, se cache un bâtiment moderne et ouvert. Cette impressionnante résidence municipale de style rococo a été achetée en 1922 par la ville de Gand, qui y a installé son musée du design. Les expositions temporaires complètent la magnifique collection permanente allant de l’art nouveau aux courants contemporains. Jetez un coup d’œil à l’aile des toilettes, même si vous n’avez pas d’envie pressante: le message "de pot op", à côté de l’aile en forme de rouleau de papier WC, a un double sens. En effet, le musée, qui n’a pas obtenu de la ville un permis de bâtir pour un nouveau bâtiment, a décidé d’en faire, littéralement, une œuvre d’art monumentale, bel et bien autorisée celle-là... Un pied de nez à l’administration de la ville de Gand, en quelque sorte. Au Design museum Gent, les enfants aussi passent un agréable moment. Ils peuvent participer au jeu du Musée ou suivre un atelier ludique.
Plus d'informations
La Mai­son d’Alijn

La Mai­son d’Alijn

Ce musée expose la vie quotidienne au XXème siècle dans l’ancien Kinderen van Alijnhospitaal. Cette maison de Dieu, la dernière de la ville, était un institut de bienfaisance où pauvres, malades et personnes âgées étaient pris en charge. Pendant votre visite, échappez à la ville et suspendez le temps. Déambulez du début du XXème siècle aux années '80, en traversant les deux guerres mondiales. Chaque pièce a une histoire prenante à raconter: celle de notre mémoire collective. Traditions et rituels relèvent du passé comme du présent. La routine quotidienne et les événements spéciaux ponctuent le rythme de notre vie. Dans la Maison d’Alijn, venez découvrir les coutumes, traditions et rituels qui rappellent un plus ou moins lointain passé. Faites un bond dans le temps et découvrez des témoignages variés: des toutes premières photos de bébé aux jeux de billes dans la cour de récréation, en passant par les premiers chagrins d’amour et la douceur des premières vacances d’été… La manière dont nous faisons face à ces émotions et à ces moments évolue avec le temps. Elle est à la fois personnelle et universelle. La collection du musée nous rappelle que la vie quotidienne est tout sauf ordinaire. Remémorez-vous ces souvenirs collectifs dans le beau jardin intérieur, dans un café populaire tout aussi typique. Ce musée est une étape incontournable de tout séjour à Gand en famille. Visitez-le avec vos enfants et (re)découvrez ensemble comment la vie quotidienne a évolué. Fouillez dans la malle à vêtements, feuilletez ensemble les albums photo d’une autre époque, contemplez avec nostalgie vieux films et jouets d’antan … retombez vous aussi en enfance.
Plus d'informations
Musée Dr Guis­lain

Musée Dr Guis­lain

Ce musée de la Jozef Guislainstraat est situé dans le plus vieil asile de Belgique, qui date de 1857: vous seriez fou de ne pas y jeter un coup d’œil. Le visionnaire Guislain, médecin gantois, fut parmi les premiers à considérer les malades mentaux comme des patients à part entière, méritant un traitement digne. C’est la honte suscitée par la manière dont nous traitions autrefois les patients psychiatriques qui donnera naissance à ce musée en 1986. Le Musée Dr. Guislain tord le cou aux nombreux préjugés qui continuent de définir ce qui est "normal" et ce qui est "fou". Outre la collection permanente, qui illustre l’histoire de la psychiatrie, le musée possède une collection internationale unique en son genre d’outsiderkunst ou art brut. Les expositions temporaires sont, elles aussi, toujours sublimes.
Plus d'informations
Le Monde de Kina: la Mai­son

Le Monde de Kina: la Mai­son

Le fossile unique d’un reptile préhistorique, une magnifique salle diorama avec des oiseaux indigènes et une exposition interactive présentant des milliers de pierres et minéraux qui ne vous laissera pas de marbre. La Maison est un musée où vos enfants et vous-même irez de surprise en surprise. Grâce à l’app "Heritage", vous recevez de nombreuses informations sur l’exposition "Kei-Cool", consacrée aux roches et aux minéraux. Vous y découvrirez ce qu’est une rose du désert, comment les plaques tectoniques bougent et quel minéral est utilisé dans le pied de la Coupe du Monde de la FIFA. Un conseil: jetez aussi un œil au "Monde de Kina: la Maison". Ce musée ne se situe pas à distance de marche du Jardin, mais il est accessible depuis la Tolhuislaan via le bus 5 (Sint-Pietersplein).
Plus d'informations
Hôtel d'Hane Steen­huyse

Hôtel d'Hane Steen­huyse

Découvrez la majestueuse demeure de la famille noble d'Hane Steenhuyse. Des salons colorés, des meubles artistiques, des peintures somptueuses et des fresques titillantes vous ramènent deux cents ans plus tôt. Et qui sait, avec un peu de chance, vous tomberez peut-être même sur une femme de chambre ou un cocher. Enfin, flânez vers le magnifique jardin intérieur, synonyme de sereine oasis au sein de la remuante Veldstraat. Chaque vendredi, samedi et dimanche, cette adorable demeure vous accueillera entre 14h et 18h. La maison respire l'atmosphère de la fin de l'Ancien Régime. Les sons de la musique de danse et des calèches iront à votre rencontre. Ici et là, des fragments de films historiques vous initieront aux règles de conduite compliquées d’antan. Vous perdrez ainsi bientôt tout sens du temps. Envie d’en savoir plus sur l’histoire de cette demeure? Chaque vendredi et samedi, à 14h30, il vous est loisible de joindre la visite guidée programmée. Un guide lèvera plus qu’un voile sur le passé de la maison. Les boudoirs, les cabinets et les enfilades n'auront ensuite plus de secrets pour vous. Cette visite se fait en combinaison avec une visite au Salon chinois et le bureau du Prix Nobel Maurice Maeterlinck, à l'Hôtel Clemmen, situé en face de l'Hôtel d'Hane Steenhuyse.
Plus d'informations
CityCard Gent

Hotel Clemmen

Aujourd’hui singulière parmi la longue rangée d’étalages, la maison de maître du XVIIIème siècle avec sa splendide façade était pourtant là la première! Les pièces maîtresses sont le salon chinois et la reconstitution du bureau de l’écrivain gantois Maurice Maeterlinck, prix Nobel de littérature. Une promenade thématique vous fera découvrir les lieux chers à l’écrivain. Envie d’en savoir plus sur l’histoire de cette demeure? Chaque vendredi et samedi, à 14h30, il vous est loisible de joindre la visite guidée programmée. Un guide lèvera plus qu’un voile sur le passé de la maison. Cette visite se fait en combinaison avec une visite à l'Hôtel d'Hane Steenhuyse, situé en face de l'Hôtel Clemmen.
Plus d'informations
Le Beffroi, Patrimoine mondial

Le Beffroi, Patrimoine mondial

Pendant votre escapade magique à Gand, prenez le temps de contempler l’horizon du centre historique. Vous ne pouvez pas le manquer: le Beffroi est la deuxième tour du célèbre "trio", situé entre la Cathédrale Saint-Bavon et l’Église Saint-Nicolas. Un dragon ardent, fier symbole et mascotte de la ville, veille sur le cœur historique de Gand. Le Beffroi symbolise la prospérité et l’indépendance de la ville. La construction de la Halle aux Draps, qui jouxte le Beffroi, s’est achevée en 1907. Le style gothique brabançon de la Halle rend hommage à l’artisanat auquel cette ville doit tant. À l’angle de la Halle aux Draps, vous découvrirez l’ancienne maison du geôlier. Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le Beffroi de Gand vaut incontestablement le détour. En 1402, il est devenu le lieu où les privilèges de la ville étaient conservés secrètement dans un coffre entreposé à son intérieur. Le dragon qui domine la tour depuis 1377 surveille la ville et défend le Beffroi. De plus, la tour porte fièrement sa cloche, la "Grande Triomphante": celle-ci, aujourd'hui surnommée "Roeland" par les Gantois, repose aujourd'hui à côté du Beffroi, sur la Emile Braunplein. Jusqu’en 1442, l’Église Saint-Nicolas a servi de première tour de guet. Après, les gardiens ont pris place dans le nouveau Beffroi et ont formé, avec les sonneurs de cloches, le corps des "agents de la ville" et sont restés en service jusqu’à 1869. Leur mission consistait surtout à guetter les incendies, principal danger à l’époque. Escaladez les marches (ou prenez l’ascenseur, à partir du premier étage), écoutez la douce mélodie du carillon et contemplez la ville animée. Le charme de cette vue panoramique ne manquera pas de vous émouvoir. Attention, le Beffroi n’est hélas pas accessible aux visiteurs à mobilité réduite. En 1741, un bâtiment fut érigé entre le Beffroi et la Halle aux Draps: l’entrée de la prison communale. Le relief au-dessus du fronton relate une ancienne légende romaine, celle de Simon, un homme condamné à mourir de faim, mais aurait survécu grâce à sa fille, qui l’allaitait lors de ses visites quotidiennes. En néerlandais, "mammelokker" signifie "celui qui tête le sein". Gand ne serait pas la même sans les enfants, c’est pourquoi le Beffroi est lui aussi prévu pour accueillir les petits dragons. Découvrez les activités pour enfants de 6 à 18 ans. Naturellement, même les personnes plus âgées sont les bienvenues.
Plus d'informations
Cathédrale Saint-Bavon

Cathédrale Saint-Bavon

Cette superbe attraction touristique a fière allure et ne passera certainement pas inaperçue pendant votre tour. La Cathédrale Saint-Bavon, la plus ancienne église paroissiale de Gand, a été érigée dans le cœur animé de la ville sur le site d’une église du Xème siècle et d’une église romane du XXIIème siècle dédiée à Saint Jean Baptiste (ou Saint Jean). Au Moyen Âge, Gand était une ville prospère et puissante qui pouvait se permettre de bâtir des églises toujours plus grandes et plus coûteuses. C’est ainsi que, au cours des XVème et XVIème siècles, l’église Saint-Jean fut transformée en une imposante construction gothique: la Cathédrale Saint-Bavon. Vous cherchez un weekend un peu différent? Vous avez envie de sortir des sentiers battus? Bienvenue à Gand, ville rebelle. La Cathédrale Saint-Bavon, par exemple, incarne littéralement l’histoire contradictoire de la ville. On peut encore admirer la partie centrale de la crypte, seul vestige de l’église romane. Au XVème siècle, il fut décidé de remplacer l’édifice roman par une construction gothique plus imposante, achevée en 1559. En 1540, l’église devint le siège du chapitre de Saint-Bavon, qui devint également son saint patron. En 1559, elle devint la cathédrale du diocèse de Gand. La Cathédrale possède une riche histoire, et le nombre de trésors artistiques qu’elle recèle a de quoi faire tourner la tête des amoureux de l’art: l’autel baroque en marbre moiré de noir et blanc et de rouge, la chaire rococo en chêne, bois doré et marbre, un chef-d’œuvre de Rubens ("L’entrée de Saint Bavon au cloître"), le triptyque du Calvaire par Juste de Gand, le chandelier/la lampe éternelle gothique, les mausolées d’évêques gantois, … sans oublier, bien sûr, le célèbre Agneau Mystique. Dans les entrailles de la Cathédrale Saint-Bavon, vous pourrez contempler l’éclat divin de L’Adoration de l’Agneau Mystique, chef-d’œuvre des frères Van Eyck. Découvrez toutes les mystérieuses anecdotes qui entourent cette célèbre peinture des Primitifs flamands. Il vous tarde d’aller le voir? Consultez les heures d’ouverture de la chapelle de l’Agneau Mystique dans la Cathédrale Saint-Bavon. Bon à savoir: pour vous permettre d’admirer également les panneaux extérieurs de l’Agneau Mystique dans toute leur splendeur, les volets extérieurs de ce chef-d’œuvre des frères Van Eyck sont rabattus chaque jour entre 12h et 13h. Les tickets permettant d’accéder à cette chapelle sont vendus jusqu’à environ 15 minutes avant l’heure de fermeture. Si vous avez envie de garder plein de souvenirs de votre visite, n’hésitez pas à aller faire un tour dans la boutique souvenir de la Cathédrale: vous y trouverez cartes postales, livres d’art, posters, et bien plus encore. La tour de la Cathédrale Saint-Bavon est uniquement accessible pendant les Fêtes de Gand. Montez au sommet pour une la vue la meilleure sur ce festival populaire et unique au cœur de la ville. Le reste de l’année, vous pourrez profiter d’une vue panoramique sur la ville au sommet du Beffroi, sous les pattes du dragon doré, la mascotte de Gand.
Plus d'informations
Voir CityCard Gent sur la carte